Virus antivirus
Antivirus anti-pourriel


Les conséquences pour les victimes du spams mais aussi pour ses créateurs !

A première vue, le spam ne représente pas un énorme danger mais, il engendre une perte de temps considérable. Prenons pour exemple les publicités concernant des produits dont l’utilisateur n’a aucun besoin ou pour des sites de pornographie. En effet, la réception de spams augmente le temps passé par l’utilisateur à consulter, trier puis supprimer ses emails, au risque de supprimer des mails valables et importants.

Par contre pour ce qui est du mailbombing a nettement l'intention nuire ici la perte de temps s'additionne au risque de déni de service au niveau du serveur de messagerie visé et à la perte de données. Effectivement la majorité des fournisseurs d'accès ou d'adresses email gratuites décrètent une taille maximale pour les boîtes aux lettres. Et le mailbombing sature entièrement la capacité de la boîte de l’utilisateur ainsi les emails suivants sont perdus faute de stockage insuffisant.

Dans le cadre actuel de la législation française, le spammer encourt la fermeture ou la suspension sans préavis de son compte Internet par son fournisseur d'accès.

Quand aux entreprises, elles risquent de voir leur image de marque dégradée car le spamming est de nos jours très mal perçu. De plus, des sanctions plus sévères peuvent être envisagées lorsque le spamming est accompagné de faits répréhensibles (collecte déloyale de données personnelles ou la détention de bases de données illégales).

Dans le cas du mailbombing ou lorsque le spamming perturbe fortement le bon fonctionnement d'un équipement du réseau, le spammer peut faire l’objet de poursuites judiciaires sévères.

antivirus antispam malware anti-pourriel anti-scam bombing ASP filtre antispam virus messagerie spamming ASP comparatif virus anti-spam ASP anti-spam logiciel anti-spam scam smtp mails anti-scam spams scams pourriel filtre spamming solution antispam spam pourriel smtp scams spam messagerie



Qualité du logiciel antispam

Les critères de mesure de qualité des logiciels antispam sont : les taux de faux positifs et de faux négatifs. Le taux de faux positifs est le pourcentage de courriers électroniques légitimes identifiés à tort comme spams par la solution antispam mise en place. Le taux de faux négatifs est le pourcentage de spams interprétés par l'antispam comme étant des courriers électroniques légitimes.

Plus ces taux sont bas, plus la solution est performante. Un logiciel antispam efficace sera un système garantissant un faible taux de faux positifs et de faux négatifs. Malheureusement ces deux taux varient toujours de façon inversée. Il est relativement simple de développer une solution supprimant quasiment tous les spams, cependant des emails légitimes seront inévitablement interprétés comme des spams. Inversement, en réduisant au maximum le nombre de faux positifs, la quantité de spams détectés se trouvera également réduite !

Les faux positifs restent cependant un élément critique car ils peuvent correspondre à des emails légitimes importants, davantage préjudiciables. Il est donc naturel de privilégier au maximum la réduction du taux de faux positifs tout en essayant de conserver un bon niveau de détection de spams.

Étant donné que tous les logiciels antispam génèrent forcément des faux positifs, il convient également de proposer au client une alternative afin de se retourner en cas de faux positifs. Pour répondre à cette problématique, plusieurs techniques existent. Dans le cas d'une solution implémentée directement sur le poste de l'utilisateur, on trouvera souvent un dossier associé aux spams afin que l'utilisateur puisse lui-même analyser à posteriori le contenu de ce dossier. Dans le cas d'une solution implémentée du côté du serveur de messagerie, l'éditeur proposera soit une mise en quarantaine des spams, soit l'accès à un webmail contenant comme dans le premier cas un dossier spécifique aux spams.

>>> Un logiciel antispam doit réduire au maximum le taux de faux positif.
>>> Un logiciel antispam doit gérer les faux positifs : informer l'expéditeur et/ou le destinataire du message et récupérer le message bloqué.

bombing email antispam spam anti-spam bombing spam scam anti-spam mail solution antispam courrier electronique filtre antispam spams comparaison comparaison scam antivirus antispam antispam anti-spams Blacklist Logiciel Altospam : antispam anti-spams phishing ASP phishing spammeur malware anti-phishing email scam filtre anti-spam virus smtp anti-pourriel



Actualité

 

scams spamming solution antispam scam anti-pourriel anti-phishing filtre antispam email malware filtre antispam courrier electronique comparatif anti-phishing spam filtre antispam solution antispam antispam anti-pourriel antispam filtre antispam filtre antispam mails courrier electronique anti-spam smtp anti-virus malware ASP phishing messagerie anti-virus antivirus anti-malware e-mail



Quel est le coût réel du spamming ?

Le coût du spam est estimé entre 600 et 1000 dollars par an et par salarié. Ainsi, il coûte énormément d'argent aux entreprises.  Il est relativement aisé d’estimer le coût généré par le spam dans une entreprise en fonction du nombre de postes et de la quantité moyenne de spams reçus. Cette charge inutile nuit au bon fonctionnement de l'entreprise car elle paralyse l'activité des employés et monopolise les ressources informatiques utiles à d'autres tâches.

Quelques chiffres relatifs au spam :


Sources : Basex, Radicati Group, Ferris Research, Postini, CNIL

e-mail bombing antispam virus solution antispam bombing anti-spams anti-pourriel spam virus anti-spam logiciel antispam filtre logiciel anti-spam spams ASP anti-phishing smtp malware email spam antispam mail messagerie scam anti-phishing email phishing anti-spams solution antispam comparaison ASP malware scams



L’origine du mot

Le mot « spam » est un mot anglais destiné au domaine de l’informatique.

Il représente les communications électroniques (particulièrement de courrier électronique) massives ayant des fins publicitaires ou malhonnêtes et qui ne sont pas sollicitées par les destinataires. Ce terme est un anglicisme emprunté à la langue anglaise.

Ainsi, certains pays francophones utilisent les mots pourriel (de « poubelle » et « courriel ») et polluriel (de « pollution » et « courriel »), ainsi que d'autres variantes.

Spammer est le verbe du mot spam qui est souvent utilisé dans le langage familier dans le but de qualifier l'action d'envoyer du spam, le spamming.

Spammeur désigne celui qui envoie du spam.

antispam courrier electronique messagerie scams bombing filtre messagerie anti-pourriel antivirus spammeur comparaison antivirus smtp email spams spamming pourriel solution antispam phishing courrier electronique spam Blacklist courrier electronique anti-virus spam comparaison spamming filtre antispam spamming filtre pourriel filtre anti-spam anti-virus spams



Technologies du logiciel antispam

Il existe un très grand nombre de techniques antispams, dont certaines sont très récentes, comme le Greylisting et le Teergrubing. Voici une liste, la plus exhaustive possible, des techniques utilisées pour lutter contre les spams :

Toutes ces techniques comportent leurs avantages et leurs inconvénients, le greylisting par exemple ne génère aucun faux positif, les filtres bayésiens offrent des performances très intéressantes, après un temps d'apprentissage malheureusement important. La solution idéale ne consiste-t-elle pas à tirer partie de toutes ces techniques en les assemblant ? Il est préférable en terme de pertinence de résultat, et de réduction des faux positifs d'utiliser une combinaison de techniques antispam plutôt qu'une seule technique.

>>> Un logiciel antispam pour être efficace doit utiliser une combinaison de techniques antispam.

scams filtre anti-spam solution antispam filtre anti-virus anti-phishing filtre anti-spam filtre antispam e-mail phishing antispam logiciel antispam filtre messagerie antispam anti-virus spammeur comparaison comparaison email Blacklist spamming virus anti-spam mails antivirus solution antispam bombing antivirus anti-spams mail spams antispam anti-malware